Author: Baptiste Coulmont

Et on accueille Didier et Nathalie… Les prénoms dans les jeux télévisés.

Dans «Le petit peuple des sociologues», j’ai montré comment les sociologues français avaient cherché à individualiser les personnes auprès desquelles ils enquêtent, en leur donnant des prénoms fictifs. Les sociologues ne sont pas les seules à donner des prénoms. Les présentateurs et présentatrices de jeux télévisés aussi. Mais aujourd’hui plus qu’avant. Quand on regarde, sur […]

Entrepreneurs à particule

Le Fichier “SIRENE” contient des informations sur des millions d’entreprises françaises. Et, pour près de 4 millions d’entre elles, on dispose du nom de famille de l’entrepreneur, ou de l’entrepreneure. Il est alors possible de calculer, par secteur d’activité (à partir du code NAF), la proportion d’entrepreneurs dont le nom comporte une particule. C’est dans […]

Évêques à particule

En 1789, la quasi totalité des évêques de l’Église catholique romaine étaient, en France, issus de la noblesse. Ce qui fait que la quasi totalité portait un nom à particule. À Agen c’était Jean-Louis d’Usson de Bonac, à Aix c’était Jean-de-Dieu-Raymond de Boisgelin de Cucè… Certes la particule du nom de famille n’est pas un […]

Les prénoms et la mention, édition 2018

Entre l’année dernière et cette année, tous les candidats ou presque ont changé. Mais si les personnes ont changé, ce n’est pas le cas de leurs prénoms. Prenons les Juliette. Les Juliette qui ont passé le bac en 2017 ne sont pas celles qui ont passé le bac en 2018. Et même plus : les […]

L’honneur et le mérite

En France, si vous observez des groupes inégalement prestigieux, ou placés à des degrés différents dans une hiérarchie, vous observerez aussi que les membres de ces groupes n’ont pas la même probabilité d’avoir un nom à particule. Comme les noms à particule sont très rares en France (moins de 0,8% des personnes nées en France […]

Toujours pas de chrysanthèmes

Je suis heureux de voir la publication d’un article écrit avec Céline Braconnier et Jean-Yves Dormagen, dans la Revue française de sciences politiques : « Toujours pas de chrysanthèmes pour les variables lourdes de la participation électorale ».
Cet article s’appuie sur les données de l’Enquête Participation Électorale 2017 de l’INSEE. Avec les coordinatrices de cette enquête, à l’INSEE, Jean-Yves, Céline et moi avons constitué un petit groupe scientifique…

Anamorphoses cartographiques

Les bureaux de vote parisiens regroupent un nombre presque identique d’électeurs sur une surface approximativement de même taille. Mais le nombre d’inscrits varie de 1 à 2 et la surface varie aussi beaucoup.
La carte suivante, qui illustre où le vote Fillon fut fréquent à Paris, est donc trompeuse (comme toutes les cartes)…

Entrepreneur de soi-même

On peut penser que, quand on porte un prénom démodé, on le met moins en avant que quand on porte un prénom moins démodé. Mais c’est difficile d’en être certain, les usages quotidiens du prénom étant fluctuants et échappant au regard et à l’oreille du sociologue. Mais on peut essayer de vérifier cela pour les […]